15 janvier 2012

Silence

Ouvert, respirant sous les cieux de mort, il apprend,Il regarde la douleur, luit dans les nuages,Il vie, vie comme jamais ne vie et dans le silence sent,Sang qui tourne et la vie, la mort, la rage. Image d'un souvenir dont les bords s'écoule,Image d'une douce brise qui se drape de rouge,Enfin ouvert au vent il laisse entrer en lui,Visité par la mort, la vie qui dans l'ombre s'enfuit. Alors, touchant du doigt ce que l'homme appelle cieux,Il laisse les larmes vivres et son silence aux dieux.Dans un souffle, comme un rêve, sous la lune... [Lire la suite]
Posté par Krogan Drad à 15:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 décembre 2010

L'arbre et la clef

Tourne le vent, danse et soulève la neige, Dévoile cette glace qui à leurs yeux protèges, Donne-lui donc la clef qu’elle avait prit d’elle-même, Montre-lui donc la chair où la graine se sème. Elle a déjà germé, elle est encore présente, Déchirant la douleur, un sourire qui la hante, Un passé trop présent dans les racines profondes De ce qui pourrait être le cœur de l’arbre monde. Et les mains sur la glace qu’elle passe avec douceur, Elle en nourrit la graine, lui donnant sa chaleur, Murmurant à... [Lire la suite]
Posté par Krogan Drad à 19:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 septembre 2010

J'avais envit d'écrire

Une envi, comme un rêve, qui tournoi et qui danse, Souvenir d’un instant qui ne prononce silence, La plume sur le papier qui touche l’esprit chaud, Qui frappe ce qui était, qui y glisse comme l’eau, Elle y  laisse sa marque, son essence, son souvenir, Et derrière tout cela, seule l’âme d’un sourire. Une envi, comme un rêve, qui tournoi et qui danse, Comme le souvenir d’un passé ou d’une science, Quelques mots déclenchant, quelques mots d’une muse, Une histoire, de l’amour, un sentiment qui... [Lire la suite]
Posté par Krogan Drad à 19:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 juillet 2010

Rêvesource

Un regard sur le monde qui se dévoile : nouveau, Un rêve qui se sonde, qui s’observe, qui se vaut ? Alors que tout revient, se pose sur les lèvres, Douceur d’un miel perdu et d’un cœur qui s’élève. Alors les yeux se rouvrent, éblouies de lumière, Elle retient votre esprit, et votre corps enserre, Pourtant la douce prison ne voudrait pas de clef, Juste un mot, infini, douceur, éternité. Tout ce monde dans des yeux, océan vert et bleu, Un regard que l’on pose, que l’on garde, que l’on veut : Tout... [Lire la suite]
Posté par Krogan Drad à 16:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 mai 2010

Son du marteau et frisson de vent

J'arrive pas à dessiner ... Vous aurez donc un petit poème sur la forge qui vas avec Frhau puisque c'est lui qui le vis. Frappe comme le cœur d’un monde, frappe comme pour le réveil,Frappe comme un cœur qui sonde, frappe pour celui qui veille,Frappe et reforge destin, frappe le marteau futur,Frappe ton chemin et brise en les mures …Danse comme le vent, danse dans le temps,Danse et réveil l’âme et le sang,Tord le métal qui n’en chante que plus beau,Tourne la lame pour un damas si haut.Le cristal qui se tord, le monde qui s’enlace,Le... [Lire la suite]
Posté par Krogan Drad à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2010

Merci ma belle

Lorsque rêve, lorsque danse, lorsque passe silence, Lorsque monde et merveille s’étreignent sous le sens, Lorsque plus que douleur semble éveiller ce monde, Lorsque plus que noirceur semble faire cette ronde, Elle sourit en silence, elle sourit dans sa joie, Elle sautille en silence et vous prend dans ses bras. Lorsque rêves s’étreignent et laisse le cauchemar, Et toute la douleur vous reprend dans le noir, Lorsque plus rien ne lui que tout n’est que souffrance, Alors elle sourit et vous apprend... [Lire la suite]
Posté par Krogan Drad à 10:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 avril 2010

Resurgence

Le temps coule et s’éveille sur des heures qui s’envolent,Le temps court et réveille ce qui reste sur le sol,Souvenir d’un passé qui ne fait que surgir,Souvenir d’une douleur qui ne peut rien guérir.Elle déchire, passe au cœur et transperce,Elle brise ce qui est, la muraille et l’espèce,Ce qu’on avait construit, ce que choisissait d’être,Le passé qui revient, reprend cette âme, ce paraitre…Alors l’homme se lève, alors l’être s’élève,Alors l’être puise dans son âme et sa sève,Alors celui qui fut homme retrouve son sourire,Celui qui est... [Lire la suite]
Posté par Krogan Drad à 14:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 mars 2010

Extraits (3)

Toujours extraits de mes Rps en poèmes ... "Debout comme une un rêve au milieu d’une danse,Calme comme un silence qui en finit sa transe,Sourire sur un visage qui croise celui d’un autre,Ne reconnait les traits mais sourira au votre."... "Il s’assoit en silence sur la souche d’un chêne,Lui montre les saisons qui s’enroulent sans chaine,Formant sur cet être mort, comme un temps infini,Il l’invite à s’assoir, et dans ses yeux il lit.Ses yeux d’un vert émeraude sans aucune impureté,Ni le blanc qui s’échaude, ni le... [Lire la suite]
Posté par Krogan Drad à 14:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
27 février 2010

Plagia

Juste car quelqu'un à volé mes poèmes ... Il fallait que je le pose sur ce blog pour prevenir ceux qui pensaient faire de même ... Il n'existe rien qu'un rêve que l'on appelle silence, Rien qu'une simple douleur que l'on renomme patience, Rien qu'un monde de mort qui entour tes échos, Et fait de leur puissance tout ce qui s'y trouve beau ! Il existe un passage comme un reflet de verre, Comme un reflet d'une âme, comme un passage de vers, Comme le reflet d'un homme qui n'est celui d'une âme, ... [Lire la suite]
Posté par Krogan Drad à 12:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 novembre 2009

Extrait (2)

-˝ Je te vois … Amas de lumière blanche plus proche d’une étoile,Lune sans nom, un rêve dont les ailes sont un voile,Tu es née de magie elle te traverse, te vie,Elle t’entoure et t’enlace et pour toi elle sourit.Toujours un contour flou qui bouge légèrement,Comme danse, une fumée qui bougerait au vent,Un silence qui chante, une âme qui observe,Comme un puis de lumière, un rêve qui se préserve…" ... ˝La mort arrive, il s’avance en silence,Le mate s’oppose, fait bouger toute sa science.La force, guerrier sans nom rendra son... [Lire la suite]
Posté par Krogan Drad à 11:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]