Noir

Noir comme des sentiments perdu qui remonte par rage,

Noir comme un monde affamé qui veut tourner la page,

Noir comme une page imbibé de souffrance et de sang,

Noir comme les ombres d’un rêve, comme les ombres d’un vent.

Noir comme une haine féroce contre soit et sa mort,

Noir comme une oublie du monde, un changement de sort,

Noir comme un monde sans vie, un monde de solitude,

Noir comme une rage sans fin, comme une incertitude.

Noir comme l’immense vide qui à emplie son cœur,

Noir comme le monde, la vie, mais aussi la douleur,

Noir comme si tout était passé et qu’il vivait encore,

Noir comme un homme qui avance et passe sans sa mort,

Noir comme un sourire perdu, comme une rage de douceur,

Noir comme une fée brisant ce qu’il reste de cœur,

Noir comme une amitié qui reste pourtant là,

Blanche de sang, blanche de rage, qui silencieuse le cibla.

Noir comme le faite de ne lui en vouloir,

Noir comme le rêve d’apprendre et de savoir,

Noir comme un monde qui continu à vivre,

De blanc, de rêve, et d’honneur comme vivre.